I_Schuhe

À pied d’œuvre

Qu’elles soient un symbole de statut excentrique ou nous accompagnent tout simplement à chaque pas, les chaussures en disent beaucoup sur leur porteur, son mode de vie et le goût du jour. Il suffit de penser aux hommes des cavernes qui enveloppaient leurs pieds et mollets de peaux de bêtes, les Romains portant quant à eux des sandales qui sont aujourd’hui revenues à la mode.

Plus qu’un simple vêtement !

Les chaussures à talon ont fait leur apparition au 17e siècle en Europe, étant au départ l’apanage de la mode masculine – mais les choses ont bien changé ! Talons hauts, sneakers, bottes de travail, le choix est désormais pratiquement illimité. Et dès qu’il s’agit de chaussures, les produits LANXESS sont presque toujours de la partie. Le groupe de chimie de spécialités développe des produits et des additifs innovants entrant dans la fabrication des chaussures pour en optimiser la solidité et le confort, l’élégance et l’effet bénéfique sur la santé.

Cuir: LANXESS donne l’exemple

Schlangenleder_schwarzPrenons par exemple le cuir : dans le domaine de la chaussure, ce matériau naturel joue un rôle de premier ordre. Veau, croco… plus de la moitié des peaux transformées dans le monde entier sert à fabriquer bottes, mocassins etc. Les produits de la Business Unit Leather (LEA) de LANXESS interviennent au niveau de la transformation. Cette division propose une vaste palette d’agents de tannage inorganiques et synthétiques, d’agents de conservation et graissants, de colorants et de pigments – sans oublier les additifs de tannage et de corroyage. « Je suis pratiquement certain que LANXESS est présent, même à petite dose, dans la moindre chaussure », dit Frank Paus, vice-président Marketing & Sales chez LANXESS Leather.

Le Retingan ZF Plus est une résine de tannage innovante sans formaldéhyde libre permettant par exemple le gaufrage très régulier des cuirs de dessus utilisés dans le secteur de la mode. Lors du retannage, le Baykanol Licker assouplit le produit, lui confère une coloration homogène et un toucher agréablement doux. Quant au système X-Grade conçu par LANXESS, il intervient au niveau du corroyage et permet d’éliminer les petits défauts que sont les trous ou les fissures, la surface de peau utilisable étant alors nettement plus importante.

Un défi: la protection de l’environnement

Sustainable Leather ManagementDans le groupe chimique, l’étude des produits tient compte des attentes émanant de l’industrie du cuir, la protection de l’environnement étant elle aussi essentielle. De toujours, le tannage est un processus potentiellement nocif pour la santé et pour l’environnement. Souhaitant prouver qu’il pouvait en être autrement, LANXESS a créé, début 2011, l’initiative « Sustainable Leather Management ». Comme l’explique Dietrich Tegtmeyer, vice-président Product Development and Application de la division Cuir, « nous voulons donner une première impulsion à des produits et processus durables et écocompatibles dans l’industrie du cuir ». L’entreprise favorise notamment les processus de production ayant des retombées minimales sur les eaux usées et développe des systèmes de tannage avec des produits chimiques organiques ne représentant aucun risque toxique.

Le caoutchouc – polyvalent et fonctionnel

WandererIl suffit de mettre toute la gomme : en plus du cuir, les caoutchoucs synthétiques modernes de LANXESS ont eux aussi leur place attitrée dans l’industrie de la chaussure. Ce matériau servant principalement à fabriquer des pneus contribue à la flexibilité et à la bonne tenue des souliers, les chaussures de marche étant par exemple équipées de semelles de caoutchouc antidérapantes optimisant leur fonctionnalité. Les caoutchoucs synthétiques sont également très performants en matière de protection du travail : en cas de contact avec de l’huile, des carburants et d’autres substances agressives, les bottes en caoutchouc de type NBR produit par LANXESS et résistant à l’huile sont l’équipement de choix. Quant aux semelles des chaussures de sécurité et autres souliers portés par les pompiers et dans le secteur de la construction, elles sont souvent en caoutchouc SBR ou en caoutchouc XNBR Krynac® X : ce matériau résistant à l’huile, aux acides et aux produits alcalins est en plus antidérapant et résiste à l’usure.

Poids plume

La semelle de caoutchouc est pratiquement devenue la reine de l’été, il suffit de penser aux tongs si populaires. Ces sandales sont souvent fabriquées en caoutchouc de synthèse produit par LANXESS, notamment les havaianas brésiliennes dont environ 160 millions de paires arrivent chaque année sur le marché. En plus du design haut en couleur, la semelle alliant élasticité, confort et longue durée de vie est un garant de bonne humeur.

Que ce soit au travail ou pendant les loisirs, les consommateurs profitent de l’expérience plus que centenaire détenue par LANXESS dans la fabrication de gomme synthétique. En 1909, le chimiste Fritz Hofmann mettait au point la première méthode de fabrication de ce matériau élastomère de synthèse. Dans le droit fil de cette invention, LANXESS est aujourd’hui encore synonyme d’idées innovantes. LANXESS investit dans la recherche et perfectionne en permanence ses formulations de caoutchouc afin d’optimiser la fonctionnalité des produits finaux.

Les chaussures de sport – performances maximales à la clé

Adidas-TurnschuheLa pratique intensive d’une activité sportive implique d’avoir des chaussures adéquates, les matières utilisées se devant d’être ultra-performantes. Les sollicitations produites par un coureur peuvent représenter le triple de son poids. Servant de tampon entre le pied et le sol dur, les chaussures de sport sont équipées d’intercalaires en caoutchouc haute performance moderne. Selon Martin Mezger, spécialiste du caoutchouc chez LANXESS, « les gommes spéciales de LANXESS peuvent emmagasiner l’énergie de déformation et la restituer sans pratiquement aucune perte – pour le plus grand profit du sportif ». Le chimiste de spécialités a développé, sous le nom de Levapren, un caoutchouc d’éthylène et d’acétate de vinyle répondant, grâce à sa structure spécifique, à toutes les attentes en termes de chaussures de sport et de loisirs. C’est surtout dans la semelle intermédiaire, qui est la pièce maîtresse de toutes les chaussures de course moderne, que cette gomme spéciale déploie toutes ses propriétés amortissantes et stabilisantes. Lors de la fabrication, les granulés de ce caoutchouc de synthèse sont d’abord mélangés avec des charges et des agents de vulcanisation et gonflants et ensuite malaxés et laminés. Sous l’effet de la chaleur, la masse se transforme en bloc de mousse, le matériau étant alors parsemé d’innombrables petites bulles de gaz qui, associées aux propriétés du matériau, produisent le résultat escompté.

LäuferUne autre gomme spéciale de LANXESS garantit la bonne adhérence des chaussures même sur sol mouillé : les semelles en caoutchouc butadiène-nitrile acrylique de la marque Krynac sont très résistantes à l’usure et ont une longue durée de vie tout en étant très souples. Les entailles responsables de la flexibilité de certaines zones augmentent la souplesse de la semelle tout en accompagnant le déroulement du pied du coureur, le striage spécifique améliorant l’adhérence de la semelle.

Un engagement total

LANXESS pense aussi aux pieds de ses collaborateurs : en 2011, les quelques 600 participants de l’équipe mise sur pied par le chimiste de spécialités représentaient le plus grand groupe à prendre le départ du semi-marathon organisé par EVL Energieversorgung à Leverkusen, siège de LANXESS. Une paire d’Adidas aux couleurs du groupe a été offerte à chaque coureur franchissant la ligne d’arrivée – inutile de préciser que ses semelles étaient en caoutchouc LANXESS.