Start_Megacity

Le millénaire des mégapoles

LANXESS : un plus de confort, de santé et de sécurité dans la vie urbaine

I_MegacityL’urbanisation, une méga-tendance

Les grandes villes exercent une attraction magique sur les hommes. À l’heure actuelle, plus de la moitié de la population mondiale vit déjà dans les métropoles et ce chiffre devrait passer à deux tiers d’ici 2030. Les grandes villes d’Afrique et d’Asie se développent à un rythme particulièrement rapide. Selon les estimations du programme de l’ONU pour les établissements humains Habitat, la population asiatique urbaine passera, dans les 20 prochaines années, de 1,36 milliard à 2,64 milliards de personnes, celle des villes africaines de 294 à 742 millions et la population urbaine d’Amérique latine et de la Caraïbe (actuellement 394 millions) dépassera les 600 millions.

Qui dit grandes villes dit travail gigantesque

Le fait de s’installer en ville entraîne-t-il vraiment une amélioration de la qualité de vie ? Bien souvent, l’exode rural se solde par la misère des bidonvilles. Les experts estiment qu’à l’heure actuelle, un milliard d’êtres humains vivent dans les quartiers défavorisés bordant les métropoles, ce chiffre augmentant chaque jour de plusieurs dizaines de milliers de personnes. D’ailleurs, les mégapoles ne peuvent pratiquement plus faire face à leurs énormes problèmes. Développement d’une infrastructure de transports opérationnelle, approvisionnement en énergie, eau potable et denrées alimentaires, élimination des déchets et préservation de la pureté de l’air – ces tâches sont d’autant plus difficiles à maîtriser que les conurbations sont peuplées.

Dans les années à venir, les acteurs politiques, économiques et sociaux devront faire face aux défis considérables générés par la croissance effrénée des villes, cette évolution ouvrant toutefois de nouvelles perspectives.  « L’humanité en est au commencement d’un millénaire urbain, le fait est incontestable », affirme Anna Tibaijuka, qui était jusqu’en 2010 directrice exécutive d’Habitat. Elle invite donc politiciens et planificateurs à « considérer l’urbanisation comme une dynamique positive pour le développement économique ainsi que pour le progrès social et politique ».

LANXESS a pour but de contribuer à la conception durable de l’avenir urbain tout en profitant de ce développement. Le portefeuille de l’entreprise comprend de nombreux produits rendant la vie urbaine plus confortable, plus saine et plus sûre. L’on comprend donc que la méga-tendance qu’est l’urbanisation joue un rôle essentiel, au même titre que la mobilité, l’alimentation et l’eau, dans la stratégie de croissance du groupe de chimie de spécialités.

Des solutions profitant à la qualité de vie

II_MegacityComment vivrons-nous dans les mégapoles de demain ? Comment garantir la santé et la mobilité d’une telle masse humaine sans mettre en danger l’environnement ? La chimie fournit quelques réponses. Elle permet notamment d’organiser l’approvisionnement en eau potable et le traitement écocompatible des eaux usées – deux conditions impératives pour la survie de l’organisme urbain.

L’eau : protection contre souillures et pertes

Les produits LANXESS contribuent de diverses façons à améliorer la qualité de l’eau. Les résines échangeuses d’ions de la marque Lewatit permettent par exemple d’isoler les métaux lourds et le calcaire présents dans l’eau. La technologie de filtration par membrane est une autre possibilité de traitement de l’eau fort prometteuse, une sorte de cloison sélective laissant passer certaines substances et en retenant d’autres. Ce processus est également un moyen efficace permettant de filtrer les nitrates, pesticides, virus et bactéries qui polluent l’eau.

La pollution à l’arsenic est l’un des pires dangers menaçant l’eau potable. Le produit adsorbant à base d’oxyde de fer Bayoxide E 33 et l’adsorbant hybride Lewatit FO 36 de LANXESS sont deux systèmes très sophistiqués permettant de décontaminer l’eau et de la rendre potable. Sans oublier les caoutchoucs produits par LANXESS et contribuant à réduire les pertes d’eau lors du transport : ils assurent l’étanchéité des conduites d’eau, cette précieuse ressource parvenant ainsi à une population toujours plus nombreuse.

La puissance de l’eau, du vent et du soleil

Les moyens actuellement disponibles ne pouvant certainement pas satisfaire la voracité énergétique des mégapoles, des stratégies durables s’imposent pour l’avenir. À long terme, les ressources renouvelables que sont énergie éolienne et hydraulique, énergie géothermique et solaire, toutes disponibles en quantités illimitées, pourraient bien supplanter les énergies fossiles se raréfiant.

Sans l’utilisation de gommes haute performance, le fonctionnement des éoliennes de nouvelle génération serait impossible. Les paliers élastiques et les amortisseurs d’oscillations assurent la stabilité de ces installations. Le Therban et le Levapren de LANXESS sont deux caoutchoucs performants utilisés dans le gainage des faisceaux de câbles et pouvant résister à des sollicitations mécaniques et à des écarts thermiques extrêmes. LANXESS commercialise également des plastiques pour fiches électriques, connecteurs enfichables et boîtiers d’appareils électriques. Dans le cadre d’un partenariat, l’entreprise a également développé une nouvelle génération de modules photovoltaïques dont la fabrication est bien plus simple et plus rentable.

Feu vert pour la mobilité ne nuisant pas au climat

Comme les voitures fonctionnant avec des carburants fossiles polluent l’air que nous respirons, des véhicules ayant un faible taux d’émissions s’imposent dans les mégapoles. Les gommes LANXESS permettent de fabriquer des « pneus verts » au roulement optimisé. Les plastiques spéciaux destinés à la construction allégée de véhicules permettent de réduire la consommation de carburant et donc les émissions de CO2. La construction allégée est une solution éprouvée augmentant l’autonomie des véhicules hybrides et électriques respectueux du climat.

LANXESS travaille à la ville de demain

III_MegacityLes grandes métropoles ne cessent de grandir alors que planificateurs et architectes ont déjà de nouvelles villes dans leurs cartons. La conception de l’infrastructure requise dans les conurbations va de pair avec l’utilisation de matériaux de construction performants. C’est ici qu’entrent en jeu bon nombre de produits LANXESS. Les caoutchoucs haute performance de LANXESS sont notamment utilisés dans l’édification d’habitations et de bâtiments publics, de ponts et de stades. Ils sont le matériau de base des éléments amortisseurs placés dans les fondations des tours et contribuant à leur protection sismique. Ils servent d’appuis en caoutchouc dans les ponts et leurs éléments et entrent dans la composition des revêtements de sol devant supporter des charges élevées (gares, aéroports et gymnases par exemple).

Leur fonctionnalité fait même ses preuves à petite échelle, par exemple dans la composition des joints en caoutchouc pour fenêtres et portes. Les matériaux isolants modernes de LANXESS (Buna EP…) maintiennent la chaleur fournie par le chauffage ou la fraîcheur de la climatisation – pour un climat ambiant optimal. Les chapes à séchage rapide et ne nuisant pas à l’environnement fabriquées avec le liant à base de sulfate de calcium CAB 30 sont également une valeur incontournable dans la construction ou la rénovation de toutes sortes de bâtiments.

Un désert de béton ? Grâce à l’emploi des pigments synthétiques d’oxyde de fer de LANXESS, la grisaille du quotidien prend des couleurs. L’entreprise propose plus de 150 produits regroupés sous la marque Bayferrox et permettant de colorer le béton. Faisant partie intégrante de l’architecture contemporaine, ils embellissent d’innombrables façades et entrent dans la conception globale des zones piétonnes. Parmi les exemples les plus connus, citons le pont ferroviaire d’Arsta à Stockholm, la Bodega Antión à La Rioja (Espagne) et les plaques de béton de fibres de verre teintes du stade Soccer City de Johannesburg. Les caoutchoucs LANXESS (Levapren, Levamelt…) ouvrent également de nouvelles possibilités à la création, permettant en particulier à l’architecture d’accéder à la transparence, comme dans le remarquable toit tendu sur le stade olympique de Munich.

La construction durable

Les petits projets architecturaux sont tout aussi intéressants. Aujourd’hui, tout maître d’ouvrage peut opter pour des matériaux durables, aidant ainsi à réduire l’empreinte écologique urbaine. En utilisant par exemple du bois, matériau naturel aux excellentes propriétés d’isolation permettant d’améliorer l’efficience énergétique. Les produits LANXESS en facilitent l’utilisation : le Disflamoll est par exemple un retardateur de flamme performant assurant la conformité avec toutes les directives de protection anti-incendie. Et quand des matières plastiques sont mises en œuvre, les produits de protection anti-feu de LANXESS assurent la sécurité du bâtiment et de ses habitants.

Une progression à petits pas en direction de la ville parfaite – avec la contribution de LANXESS.